Tutoriel : Installation et utilisation de Github

GitHub est un service web d’hébergement et de gestion de développement de logiciels, utilisant le logiciel de gestion de version Git.

 

C’est Quoi Git ?

Remercions le célèbre développeur de logiciel Linus Torvalds pour Git, le logiciel qui fait tourner le coeur de GitHub. (Et tant que vous y êtes, remercions-le aussi pour le noyau Linux). Git est un logiciel de contrôle de version, ce qui signifie qu’il gère les modifications d’un projet sans écraser n’importe quelle partie du projet. Et il ne risque pas de disparaître, tout particulièrement parce que Torvalds et ses collègues développeurs du noyau utilisent Git pour aider à développer le noyau coeur de Linux.

Pourquoi utiliser quelque chose comme Git ? Supposons que vous mettiez à jour avec un collègue des pages sur le même site web. Vous faites des modifications, vous les sauvegardez et les versez sur le site. À ce stade, tout va bien. Le problème survient quand votre collègue travaille sur la même page que vous en même temps. L’un de vous va voir son travail écrasé.

Une application de controlle de version comme Git empêche ça d’arriver. Vous et votre collègue pouvez chacun de votre côté verser vos révisions sur la même page, et Git sauvegardera deux copies. Plus tard, vous pourrez fusionner vos modifications sans perdre le travail dans le processus. Vous pouvez même revenir en arrière à tout moment, parce que Git conserve une “copie instantanée” de tous les changements produits.

 

Commençons un peu de pratique :

Premièrement, vous devrez vous enregistrer pour disposer d’un compte sur GitHub.com. C’est aussi simple que de s’enregistrer sur n’importe quel autre réseau social.

Vous pourriez vous arrêter là et github fonctionnerait bien. Mais si vous voulez travailler sur votre projet sur votre ordinateur local, vous devez avoir installé Git.

Debian/Ubuntu

$ apt-get install git

Fedora

$ yum install git

ou bien

$ dnf install git

 

Gentoo

$ emerge --ask --verbose dev-vcs/git

Arch Linux

$ pacman -S git

openSUSE

$ zypper install git

FreeBSD

$ cd /usr/ports/devel/git
$ make install

Solaris 11 Express

$ pkg install developer/versioning/git

OpenBSD

$ pkg_add git

 

Désormais, il est temps de passer à la ligne de commande et de vous présenter à Git. Saisissez le code qui suit :

git config --global user.name "Votre Nom Ici"

Naturellement, vous devrez remplacer “Votre Nom Ici” avec votre propre nom entre guillemets. Ce peut être votre nom légal, votre pseudo en ligne ou tout ce que vous voudrez.

Puis, dites-lui votre e-mail et assurez-vous que c’est le même email que vous avez utilisé quand vous vous êtes enregistré pour votre compte Github. Faites comme suit :

git config --global user.email "Votre email@email.com"

2

Créez Votre Dépôt En Ligne

Maintenant que vous avez tout réglé, il est temps de créer un endroit pour placer votre projet à faire vivre. Tant Git que Github font référence à cela en tant que repository, ou “repo” pour le raccourci, un répertoire digital ou un espace de stockage où vous pouvez accéder à votre projet, ses fichiers, et toutes les versions de ses fichiers que Git a sauvegardés.

Revenons sur GitHub.com et cliquez sur la petite icône de texte à côté de votre nom d’utilisateur. Ou allez vers la nouvelle page repository si toutes les icônes sont les mêmes. Donnez à votre dépôt un nom court et mémorisable.

1

Cliquez sur le bouton vert “Create Repository” et c’est fait. Vous disposez d’un espace en ligne pour votre projet restant à faire vivre.

 

Créer Votre Dépôt Local

Ainsi vous venons juste de créer un espace pour votre projet en ligne, mais ce n’est pas l’endroit où nous travaillerons dessus. Le plus gros de votre travail sera produit sur votre ordinateur. Par conséquent, nous devons en fait refléter ce repository que nous venons juste de produire sous un répertoire local.

Saisissez d’abord :

mkdir ~/TutoGit

mkdir est le raccourci de “make directory”. Ce n’est en réalité pas une ligne de commande Git, mais une commande générale de navigation provenant du temps avant les interfaces ordinateurs visuelles. Le ~/ vous assure que nous construisons le dépôt tout en haut de la structure du fichier de notre ordinateur, au lieu d’un répertoire coincé dans quelque autre répertoire qui serait plus difficile à retrouver. En fait, si vous saisissez ~/ dans la fenêtre de votre navigateur, cela vous ramènera vers le répertoire local le plus haut de votre ordinateur.

Remarquez aussi que je l’ai appelé TutoGit, le même nom que j’ai donné au dépôt Github que nous avons produit précédemment. Assurez-vous aussi de garder une cohérence sur votre nom.

Puis, saisissez :

cd ~/TutoGit

cd signifie change directory, et c’est aussi une commande de navigation. Nous venons de produire un répertoire, et nous voulons maintenant migrer vers ce répertoire et aller dedans. Une fois que nous avons tapé cette commande, nous sommes transportés à l’intérieur de TutoGit.

Maintenant, nous allons pour finir utiliser une commande Git. Pour votre prochaine ligne, saisissez :

git init

Init signifie “initialiser”. Souvenez-vous comment les deux précédentes commandes que nous avons saisies étaient des termes généraux de ligne de commande ? Quand nous tapons ce code à l’intérieur, cela dit à l’ordinateur de reconnaître ce répertoire comme un dépôt local Git. Si vous ouvrez le répertoire, il ne s’affichera pas différemment, parce que ce nouveau répertoire Git est un fichier caché à l’intérieur du dépôt dédié.

3

Néanmoins, votre ordinateur réalise maintenant que ce répertoire est git-ready, et vous pouvez commencer à entrer des commandes Git. Maintenant, vous disposez à la fois d’un dépôt local et en ligne pour votre projet.

Toujours en fenêtre Terminal, à la prochaine ligne, entrez :

$ touch Lisez-moi.txt

touch signifie en fait “créer”. Tout ce que vous écrivez après, c’est le nom de la chose créée. Si vous allez sur votre répertoire local en utilisant le Finder , vous verrez qu’un fichier vide intitulé Lisez-moi.txt se niche désormais à l’intérieur. Vous auriez pu varier le plaisir avec quelque chose comme “Lisez-moi.doc” ou “Wiki.gif,” .

Pour le moment Git ignore le fichier Lisez-moi.txt . Pour faire en sorte que Git remarque que le fichier est là, saisissez :

git add Lisez-moi.txt

Très bien, nous avons ajouté notre premier fichier, aussi est-il temps à ce stade de prendre un “instantané” du projet, ou de le “consigner” :

git commit -m "Ajout Lisez-moi.txt"

4

Le marqueur m indique simplement que le texte qui suit devrait être lu comme un message. Remarquez que le message commit est écrit au temps présent. Vous devriez toujours écrire vos commandes au temps présent parce que le contrôle de version ne traite que de flexibilité dans le temps. Vous n’écrivez pas pour dire ce qu’un commit a produit précédemment, parce que vous pouvez toujours revenir à la version précédente. Vous écrivez ce que fait un commit.

Maintenant que nous avons produit localement un petit travail, il est temps d’envoyer (de “push”er) notre premier “commit” sur GitHub.

Connecter Votre Dépôt Local Vers Votre Dépôt GitHub

Premièrement, nous devons dire à Git qu’un dépôt distant existe quelque part en ligne. Nous faisons ça en ajoutant ça à la connaissance de Git. Tout comme Git ne reconnaît pas nos fichiers jusqu’à ce que nous utilisions la commande git add, il ne reconnaîtra pas non plus notre dépôt distant à cette heure.

Supposons que nous ayons un dépôt GitHub appelé “TutoGit” situé sur https://github.com/nomutilisateur/TutoGit.git. Bien sûr, nomutilisateur devrait être remplacé par votre véritable nom d’utilisateur Github, et TutoGit devrait être remplacé par le véritable titre que vous avez donné à votre premier dépôt GitHub.

git remote add origin https://github.com/nomutilisateur/TutoGit.git

La première partie est connue ; nous avons déjà utilisé git add avec les fichiers. Nous avons ajouté après le mot origin pour indiquer un nouvel endroit à partir duquel viendront les fichiers. remote est un descripteur de origin, pour indiquer que l’original n’est pas sur l’ordinateur, mais quelque part en ligne.

Git sait désormais qu’il existe un dépôt distant et que c’est là où vous voulez envoyer vos modifications du dépôt local. Pour confirmer, saisissez cela pour déposer :

git remote -v

Cette commande vous donne une liste de toutes les origines distantes connues par votre dépôt local. En supposant que vous m’ayez suivi jusque là, il ne devrait y en avoir qu’un, le TutoGit.git que nous venons d’ajouter. Il est listé deux fois, ce qui signifie qu’il est disponible pour y “push”er de l’information, et pour y extraire (fetch) de l’information.

5

Maintenant, nous voulons téléverser, ou “push“er, nos modifications vers le dépôt distant Github. C’est facile. Tapez simplement :

git push origin master

6

origin master pour spécifier que je voulais dire la branche master de mon dépôt.

Connectez-vous de nouveau à GitHub. Vous remarquerez que GitHub suit désormais combien de commits vous avez produits aujourd’hui. Si vous avez suivi simplement ce tutoriel, ceci devrait être exactement un. Cliquez sur votre dépôt et il aura un fichier identique Lisez-moi.txt car nous l’avons construit précédemment à l’intérieur de votre dépôt local.

7

 

Commandes Spécifiques Git

Le fait que Git ait été conçu avec un gros projet comme Linux, il existe un paquet de commandes Git. Néanmoins, pour utiliser les basiques de Git, vous n’aurez besoin de connaître que quelques termes. Ils commencent tous de la même façon avec le mot “git”.

git init : Initialise un nouveau dépôt Git. Jusqu’à ce que vous exécutiez cette commande dans un dépôt ou répertoire, c’est simplement un répertoire normal. Seulement après avoir entré cette commande, il accepte les commandes Git qui suivent.

git config : raccourci de “configurer,” ceci est tout particulièrement utile quand vous paramétrez Git pour la première fois.

git help : Oublié une commande ? Saisissez-ça dans la ligne de commande pour ramener les 21 commandes les plus courues de Git. Vous pouvez aussi être plus spécifique et saisir “git help init” ou tout autre terme pour voir comment utiliser et configurer une commande spécifique git.

git status : Vérifie le statut de votre repository. Voir quels fichiers sont à l’intérieur, quels sont les changements ayant besoin d’être gardés en mémoire, et sur quelle branche du repository vous êtes en train de travailler.

git add : Ceci n’ajoute pas de nouveaux fichiers dans votre dépôt. Au lieu de cela, cela porte de nouveaux fichiers à l’attention de Git. Après que vous ayez ajouté des fichiers, ils sont inclus dans les “instantanés” du dépôt Git.

git commit : la commande la plus importante de Git. Après avoir fait toute sorte de modification, vous saisissez ça afin de prendre un “instantané” du dépôt. Généralement cela s’écrit sous la forme git commit -m “Message ici“. Le -m indique que la section suivante de la commande devrait être lue comme un message.

git branch : Vous travaillez avec plusieurs collaborateurs et voulez produire des modifications de votre côté ? Cette commande vous permet de construire une nouvelle branche, ou une timeline de commits, de modifications et d’ajouts de fichiers qui sont complètement les vôtres. Votre titre va après la commande. Si vous vouliez créer une nouvelle branche appelée “chats”, vous saisiriez git branch chats.

git checkout : Permet littéralement de rapatrier un dépôt dans lequel vous n’êtes pas. C’est une commande de navigation qui vous laisse migrer vers le répertoire que vous voulez rapatrier. Vous pouvez utiliser cette commande sous la forme git checkout master pour rapatrier la branche master, ou git checkout chats pour rapatrier une autre branche.

git merge : Quand vous avez terminé de travailler sur une branche, vous pouvez fusionner vos modifications vers la branche master, qui est visible pour tous les collaborateurs. git merge cats prendrait toutes les modifications que vous avez faites sur la branche “cats” et les ajoutera à la la branche master.

git push : Si vous travaillez sur votre ordinateur local, et voulez que vos commits soient visibles aussi sur Github, vous “push”ez les modifications vers Github avec cette commande.

git pull : Si vous travaillez sur votre ordinateur local, et su vous voulez la version la plus à jour de votre repository pour travailler dessus, vous “pull”ez (tirez) les modifications provenant de Github avec cette commande.


Partager : 

Tags :  Blog

Freeways une association Tunisienne intéressée par le développement de liberté en informatique et en technologie.

© 2017 www.freeways.tn

Nous joindre

Tweets

Freeways Association (2 weeks ago)
Accompagnez-moi à ce Meetup ! via @MeetupFR #Meetup https://t.co/9u21nRVLfb
Freeways Association (4 months ago)
Join the protest ! #NetNeutrality #FCC #Internet https://t.co/uObmHgcT9R
Freeways Association (6 months ago)
RT @elacheche: #FreeDev by @FreewaysAssoc https://t.co/KlnDYclwuo
Freeways Association (6 months ago)
FreeDev Event Tomorrow 9AM at Sesam University (Technopole Ghazela) ... Be there ! https://t.co/LZdV5z7R0O
Freeways Association (6 months ago)
"FreeDev" 1st edition held by "Freeways ISI" par @Tunivisions - https://t.co/NLOaW7yVOL via @Dailymotion